copier à l'identique

Les copies à l'identique sont des pièces essentielles pour à la fois étudier, préserver et valoriser le patrimoine :

  • Elles permettent de protéger l’original, pièce unique et rare, pour manipuler ou exposer uniquement la copie.
  • Elles sont des supports pédagogiques pour apprendre et approfondir les connaissances historiques au plus près de l'œuvre elle-même.
  • Elles sont naturellement des médias de choix pour communiquer autour des œuvres qu’elles représentent et les valoriser. Elles peuvent à ce titre être déplacées à l’autre bout du monde si besoin.

les copies que nous réalisons sont des clones "augmentés"

Nos équipements numériques alliés à nos savoir-faire traditionnels nous permettent de réaliser des copies à l’identique avec une très grande précision. Une étape essentielle consiste d’abord à comprendre le sens de l’objet à répliquer, la technique de travail (parfois ancestrale) utilisée, ainsi que la nature exacte de la pierre. Chaque copie bénéficie d’une finition particulière, pour reproduire la griffe de l’outil, l’érosion ou encore la patine du temps. Notre objectif est d’être au plus proche de l’original, et, chaque fois que possible, de l’augmenter d’un contenu documentaire accessible via une application numérique.

stèle romaine

elle sort de son musée et fait la une

Une reproduction de la stèle funéraire du légionnaire Comnisca, découverte en 2014 à Koenigshoffen, trône désormais dans le jardin funéraire gallo-romain du cimetière Saint-Gall. « Comme l’a souligné Luc Gillmann, l’adjoint de quartier, les habitants du faubourg sont souvent frustrés de voir les vestiges régulièrement mis au jour lors de fouilles archéologiques le long de la route des Romains rejoindre les musées du centre-ville. Elle [Christine Hebting, Présidente de l’association Koenigshoffen Demain] a donc souhaité que l’une des plus belles découvertes effectuées dans le secteur, la stèle funéraire de Comnisca, un soldat de la IIe légion présente à Strasbourg de 17 à 41 après Jésus-Christ, trouve, d’une manière ou d’une autre, sa place dans le quartier. » Extrait de l’article Patrimoine Koenigshoffen rend visible son passé romain paru dans les DNA le 22/09/19


Meule à grains

Elle peut tourner sans crainte, c'est une copie

Nous avons réalisé des copies de meules de moulin romaines en basalte dans le cadre du projet « Du grain au pain, l’alimentation en Gaule romaine » qui vise à reconstituer un moulin romain pour en savoir plus sur son fonctionnement et son utilisation, et pouvoir proposer des démonstrations au grand public. Seule une copie peut se prêter à ce genre d’expériences.

Ce projet expérimental et pédagogique a été initié par le Musée archéologique de Strasbourg en collaboration avec l’école des Romains, le jardin de permaculture de Koenigshoffen et l’Institut national de recherche archéologique préventive.


 

Aller à la page :

CRÉER /  Modéliser, numériser  /  FAIRE PARLER LES PIERRES